Quel remboursement pour une couronne dentaire ?

Quand une dent présente une carie profonde qui atteint la pulpe, elle ne peut plus être conservée vivante, il faut que le chirurgien-dentiste la fasse dévitaliser. Devenue fragile, elle sera recouverte d’une couronne sur mesure après une prise d’empreinte. Cependant, la pose d’une couronne dentaire est un acte relativement cher et il est donc important de connaître le niveau de remboursement.

Le remboursement d’une couronne dentaire par la Sécurité sociale

À l’inverse des consultations et des soins dentaires, le prix des prothèses dentaires est libre. L’addition monte vite quand on a pas une solide assurance dentaire et qu'il faut poser des prothèses ou de remplacer une dent. La couronne dentaire est remboursée à 70 % sur la base fixée réglementairement qui est 107,5 euros par la Sécurité sociale, peu importe le coût et le type de couronne à poser. Par rapport au coût réel, c’est très bas. Le montant remboursé par l’assurance maladie est donc de 75,25 euros. À noter que les couronnes en céramique ne sont pas couvertes par la Sécurité sociale, seules, les couronnes obtenues par une technique de coulée métallique sont remboursées (en savoir plus). Il est important de savoir aussi que l’implant dentaire n’est pas pris en charge par l’assurance maladie, car ce n’est pas vraiment une prothèse, mais un pivot fixé dans l’os de la mâchoire pour poser la couronne. C’est la technique utilisée quand il n’y a plus de racines pour tenir la couronne.

Et le complémentaire santé !

Il existe une large gamme de couronnes dentaires :

  • céramo-métallique,
  • céramique,
  • 100 % métallique

Celles-ci sont proposées à des prix différents, pourtant la Sécurité sociale n’applique qu’une seule base de remboursement. Donc, quel que soit le type de couronne dentaire qu’on a choisi, la Sécurité sociale ne rembourse qu’un montant maximal fixe : 75,25 euros.

Vu que le remboursement est insuffisant et ne couvre pas toutes les dépenses engagées par rapport au prix réel de la couronne dentaire qui oscille entre 350 à 1 500 euros selon le type de couronnes, il est conseillé de souscrire à une mutuelle dentaire qui prendra en charge les frais restants. Il est important de bien choisir les garanties offertes par le complémentaire santé pour limiter les frais. Le mieux est de choisir une mutuelle qui propose un forfait prothèse dentaire pour le remboursement de la couronne. Le remboursement est basé sur celui de la Sécurité sociale. En fonction du contrat qu’on a souscrit, il est possible d’être remboursé à 150 %, à 200 % ou même à 300 %.