Le stress de la rentrée

Il faut bien que les vacances s’arrêtent un jour ! Et bien nous y sommes. C’est la reprise, et qu’en ça reprend sa reprend… Le job ou il faut retourner et les piles de dossiers qui nous attendent sagement sur notre bureau, ma reprise est déjà calculé en heures supplémentaires. Ensuite il y a les enfants, préparation des fournitures, il est vrai que j’aurais du m’en préoccuper un peu avant, les fringues et les chaussures, le coiffeur etc…

je ne sais déjà plus ou donner de la tête. Une reprise qui me fatigue. Je n’ai pas été forcément prévoyant, et j’ai joué un peu les cigales plutôt que la fourmi. Et maintenant que la bise est venue et bien je suis pris au dépourvu. Mais quoi qu’il en soit il faut que je sois prêt pour cette rentrée !

Le stress de la rentrée

La nostalgie des vacances

Ça passe toujours trop vite les vacances, ne rien faire étrangement fait défilé les heures à la vitesse de l’éclair, et comme une journée au boulot peut sembler sans fin. J’ai le blues du soleil et du farniente, des soirées avec les potes, de la plage etc… Et quand je vois le mal que j’ai à me remettre sur les rails du travail, je me dis que ce n’est pas une vie.

Mais nous devons bien payer les notes et surtout les impôts, qui cette année ne m’ont pas fait de cadeau et je n’ai malheureusement pas encore gagné au loto. Je sais qu’une fois immergé dans la routine le train de la vie va reprendre le dessus et que je vais retrouver mon petit rythme de croisière. Des vacances il y en aura d’autres, mais il me tarde déjà de m’y retrouver. Positive attitude, j’ai un job, j’ai des amis, je vais bien et mes proches aussi, c’est donc reparti pour une nouveau tour de piste jusqu’à l’année prochaine.