Remède naturel contre beaucoup de maux

Il y a de nombreuses plantes apportant des biens faits importants à notre corps. Certaines ont été découvertes récemment comme la pervenche rose. Il s’avère qu’en fait ces plantes soulagent certaines maladies mieux que les médicaments les plus chers. Mais depuis l’ancien temps, on a toujours su le potentiel du safran rouge.

À la fois une épice et un trésor naturel

Le safran rouge provient d’une région du Maroc, plus précisément Taliouine. On peut dire qu’ils n’ont aucune concurrence dans le domaine. Ainsi, avec un marché presque monopolistique, ils restent maîtres du prix. Et ce dernier varie à chaque récolte. Il atteint parfois une proportion inimaginable de 15 000 euros le kilo.

Néanmoins les fournisseurs comme safran-achat.com essaye de stabiliser le prix. Mais qu’est-ce que cache vraiment cette épice tant convoitée ? Pour cela il ne faut pas seulement s’intéresser à son utilité en cuisine, mais en médecine. D’ailleurs, il devient assez rare que nos plats mêmes dans un grand restaurant soient aromatisés au safran.

Un antidouleur et un remède anticancéreux

Le crocus sativu, la fleur dont provient le safran, est cultivée seulement lors du dernier semestre de l’année. Les conditions pour obtenir du safran de qualité ne se réunissent qu’à cette époque. Pour obtenir un seul kilo, on cultive dans les 25 000 têtes. Mais cela vaut largement le coup.

Le safran permet de lutter contre de nombreuses maladies. Il détruit en un rien de temps toutes les cellules cancérigènes. Il sert d’antidépressif naturel, ce qui lui vaut le surnom d’ingrédient du bonheur par les Romains. De plus, dans la médecine traditionnelle, les gens l’utilisent pour calmer toute forme de douleur au niveau des gencives, de l’estomac et pendant les règles douloureuses.