Le jardinage et moi

Je suis un mec qui n’a pas franchement la main verte. Je ne suis pas le premier à me proposer pour le jardinage. Mais parfois il faut quand même faire les choses. Je m’y résous très souvent par obligation, bien plus que par plaisir. Tailler les haies ou tondre la pelouse est pour moi synonyme de calvaire. Je le fais par obligation.

Je ne suis pas le genre d‘homme qui aime passer son week-end les mains dans la terre. Je ne m’en vente pas, car quand je le dis j’ai toujours l’impression d’être atteint d’un syndrome grave. Je suis un homme, je vis en maison et apparemment il est totalement inconcevable d’avoir un bout de jardin et de ne pas être un fan de verdure…

Le jardinage et moi

Le bricolage à la rigueur

Je peux vous réparer une porte, changer une serrure, mettre en état de fonctionnement la plomberie, mais je ne suis bon à rien dans le jardin… Ce n’est pas trop grave docteur ? Si j’écoute les gens, je devrais n’avoir jamais acheté autre chose qu’un appartement en centre-ville. Donc si je suis le raisonnement, les gens qui vivent en ville adorent le bitume ?? Et ceux qui vivent à la campagne adorent la verdure !

Dans la série clichée, on peut difficilement faire mieux. Je ne pense pas que la vraie vie nous range aussi facilement dans un tiroir étiqueté de façon aussi simpliste. Alors, j’assume le fait de ne rien savoir faire correctement dans mon jardin puisque je suis capable de faire bien ailleurs.