Comment choisir la matière de ses chaussettes ?

Le fil d’Ecosse : la perle du coton

Egalement connu sous le nom de coton perlé, le fil d’Ecosse bat à plate couture ses concurrents dans son domaine. Quel est la raison de ce succès incontestable ? En aucun cas le fait qu’il serait originaire d’Ecosse car en réalité l’appellation « fil d’Ecosse » ne désigne pas du tout le pays d’origine de la fibre mais plutôt le savoir-faire utilisé pour la travailler. Le fil d’Ecosse doit en effet sa popularité au fils d’un tisserand, un certain John Mercer qui, en 1844, conçut un procédé chimique inédit afin d’améliorer les caractéristiques des fibres de coton.

Cette technique innovante de traitement du coton à la soude caustique est aujourd’hui connue sous le nom de mercerisation. Elle fut par la suite améliorée par le chimiste Horace A. Lowe qui réussit à pallier au problème de rétrécissement de l’étoffe préalablement rencontré par John Mercer durant son façonnage. L’astuce pour pouvoir obtenir le résultat escompté fut de maintenir le textile étiré pendant le traitement. Sans être rétrécie, le tissu offrait ainsi un rendu plus solide et plus brillant.

Un traitement de faveur synonyme d’excellence

La particularité du fil d’Ecosse réside notamment dans le fait que les filés de coton longues fibres d’excellente qualité qui le composent ont tous bénéficiés d’une double mercerisation et non d’une seule. C’est cette attention spéciale qui apporte au tissu ses belles caractéristiques. Son aspect est en effet plus régulier et plus soyeux, tout en délicatesse. Ayant acquis la finesse et la douceur souhaitées, au terme du processus, le fil d’Ecosse peut alors être teint et tricoté.

Comme souvent en ce qui concerne la mode vestimentaire, le savoir-faire italien s’est emparé de cette valeur sûre de notre garde-robe que sont les chaussettes en fil d’Ecosse. Les maisons italiennes fabriquent en effet des chaussettes de haute confection notamment en choisissant de travailler un coton de très haute qualité, très souvent le coton égyptien extra longues-fibres. Leur excellence s’explique aussi par un indéniable souci du détail : remaillage à la main, renfort à la pointe et au talon sont souvent des particularités qui font toute la différence. Aux antipodes de la production de masse actuelle, les maisons italiennes ont ainsi su se bâtir une réputation à toute épreuve.

Comment choisir la matière de ses chaussettes ?

Un accessoire de la garde-robe à ne pas négliger

Devenu un véritable accessoire de mode à part entière, la chaussette se décline sous toutes les formes et sous toutes les couleurs. Fil d’Ecosse, laine, soie, angora, la liste des matières utilisées pour la confection des chaussettes est longue. Vous n’aurez donc que l’embarras du choix. C’est peut-être d’ailleurs là que se situe votre problème. Comment faire le bon choix en matière de chaussettes ? L’idéal semble d’adapter votre choix à l’activité que vous envisager de faire. Soirée cocooning à la maison : les chaussettes en angora – une laine souple et soyeuse particulièrement isolante – semblent parfaites pour garder vos pieds confortablement au chaud. Vous vous préparez à affronter une chaude journée d’été et craignez les désagréments qui l’accompagnent : la chaussette en lin est parfaite pour vous car cette matière a le mérite de pouvoir aspirer jusqu’à 30% de son poids en humidité. Sensation de fraîcheur assurée ! Prêt pour votre footing hebdomadaire : pour ne pas avoir le feu aux pieds, choisissez des chaussettes en tissu Coolmax.

Cette matière fabriquée à l’aide d’une fibre polyester de large superficie a l’avantage de garder jusqu’à 13 fois moins l’humidité que des tissus comme le coton et le nylon. Vos pieds seront donc bien protégés et au sec. Vous cherchez une tenue impeccable pour faire bonne impression au travail : les chaussettes en fil d’Ecosse connue pour leur qualité irréprochable et leur élégance sauront apporter la touche finale à votre tenue.

Des chaussettes pour toutes les saisons et pour toutes les sensibilités

Selon les saisons, la matière de vos chaussettes peut être différente. Mais si vous cherchez des chaussettes « tout-terrain » qui s’adaptent à n’importe quel climat, les chaussettes en laine devraient entièrement vous satisfaire. En effet, elles sont connues pour leur pouvoir isolant qui protège autant du froid que de la chaleur et ont l’avantage de parer à tout problème de sudation.

Les chaussettes en coton se défendent également bien dans ce domaine : elles sont agréables à porter tant en hiver qu’en été et présente une solidité et un confort appréciables.
Vos pieds sont très délicats et aiment être chouchoutés ? Les chaussettes en soie et en cachemire sauront prendre soin d’eux avec douceur.

Le cachemire, matière haute gamme s’il en est, présente les avantages d’être doux et soyeuxet d’offrir une chaleur exceptionnelle. Les chaussettes en soie allient quant à elle confort et raffinement et elles gardent vos pieds toujours à bonne température quelle que soit la saison, la soie étant un tissu naturellement isolant.